Article / 26 sep, 2018
Les obligations vertes: un marché au potentiel immense, selon un rapport

ONU Changements climatiques Infos, 25 septembre 2018 - Le rapport phare de l'Initiative sur les Obligations climatiques, intitulé "Bonds and Climate Change State of the Market 2018", a été lancé lors du Forum Finance pour un Changement mondial de HSBC, l'un des premiers événements qui a marqué le début de la Semaine du climat de New York.

Le rapport identifie un "univers" de 1,45 trillion de dollars d'obligations alignées sur des objectifs climatiques, dont 389 milliards de dollars d'obligations vertes.

L'une des principales conclusions est que les États-Unis, la Chine et la France sont les trois premiers pays pour les émissions d'obligations vertes labellisées, suivis par celles émises par l'Allemagne, les Pays-Bas, la Suède, l'Espagne, le Canada et le Mexique.

https://www.climatebonds.net/files/images/graph-18-sotm.png

Autre constation importante: avec 532 milliards de dollars d'encours, le transport est la thématique la plus importante dans l' "univers" aligné sur des objectifs climatiques, avec 44 %, suivi de l'énergie avec 23 % et du multisectoriel avec 15 %.

Le secteur de l'énergie compte le plus grand nombre d'émetteurs alignés sur des objectifs climatiques (292), tandis que le secteur du bâtiment compte le plus grand nombre d'obligations en circulation (1 843).

Cela laisse entrevoir un vaste univers d'obligations non étiquetées finançant des infrastructures vertes, ce qui implique un énorme potentiel pour un marché des obligations vertes plus vaste et encore plus diversifié.

Cependant, il reste encore un long chemin à parcourir. Les derniers chiffres montrent que émissions mondiales sont sur la bonne voie pour dépasser les 2°C de réchauffement et 90 billions de dollars d'investissements dans des projets climatiques sont nécessaires d'ici 2030.

Le rapport indique que si la communauté mondiale veut lutter avec succès contre le changement climatique, le financement vert mondial doit atteindre un billion de dollars d'ici fin 2020 et croître chaque année au cours de la nouvelle décennie.

Lire le rapport et le communiqué de presse sur les obligations vertes ici