Communiqué de presse extérieur / 27 sep, 2018
Le One Planet Summit 2018 a donné lieu à de nombreuses nouvelles initiatives

Le 26 septembre 2018, le One Planet Summit s'est réuni à New York pour une deuxième édition, après son lancement l'année dernière à Paris. Plus de 40 dirigeants, du monde de la politique à celui de l'économie et de la société civile, ont rendu compte de 30 initiatives mondiales innovantes visant à accélérer la mise en oeuvre des Accords de Paris ainsi que la transition mondiale vers une économie bas carbone et résiliente.

Suite aux engagements pris en décembre 2017 qui ont fait l'objet d'un rapport de progrès, plusieurs coalitions ont pris de nouveaux engagements au cours de la deuxième édition du One Planet Sommet:

Partage de solutions

· La Commission européenne a annoncé des programmes pilotes visant à relancer l’industrie à long terme dans les régions minières, avec un soutien sur mesure provenant notamment des 68,8 milliards d’euros de fonds structurels.

. Le Premier ministre Sanchez a annoncé que l’Espagne rejoindrait la Coalition Neutralité Carbone, qui vise à la mise en place de stratégies à long terme afin d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

· Google, en collaboration avec Bloomberg Philanthropies et le Global Covenant of Mayors, fournira à près de 10 000 villes du monde de nouvelles données en ligne pour les aider à créer et à mettre en oeuvre d’ambitieux plans d’action. Google développera des outils et des connaissances permettant aux villes d’accéder à des informations sur des domaines tels que les transports, les bâtiments, la qualité de l’air. Le Global Convenant of Mayors établira un programme de recherche et d'innovation pour les villes appelées «Innovate4Cities» visant à développer un soutien local pour engager des actions de lutte contre le réchauffement climatique.

· Piloté par le gouvernement français, un groupe consultatif de haut niveau appelé The One Planet Lab réunira des personnalités influentes du monde des affaires, des institutions financières internationales et du monde universitaire afin d’enrichir les futurs One Planet Summits de propositions novatrices pour la coopération internationale. Le Lab fera des recommandations spécifiques sur les défis mondiaux liés au changement climatique (paix / sécurité, environnement, santé, etc.)

Investir dans des économies à faible émission de carbone

· Le Groupe de la Banque mondiale s'est engagé à investir 1 milliard de dollars pour accélérer le déploiement de batteries de stockage de l’énergie dans les pays en développement. L'initiative devrait mobiliser 4 milliards de dollars supplémentaires de financements à taux préférentiels et d'investissements privés et se traduire par une nouvelle capacité de stockage de 17,5 GWh d'ici 2025 - plus du triple des 4-5 GWh actuellement installés dans tous les pays en développement. L'objectif est de catalyser de nouveaux marchés pour le déploiement de batteries destinés à des réseaux énergétiques avancés afin d'aider les pays en développement à élargir leur accès à l'électricité, améliorer la résilience des réseaux et passer à une nouvelle génération de technologie énergétique.

· Le Secrétaire Général des Nations Unies António Guterres a demandé au Président de la République française Emmanuel Macron et au Premier ministre de Jamaïque Andrew Holness d'être chefs de file sur la finance climat au cours de l'année à venir, notamment dans le cadre de la présidence française du G7. Il a également demandé à son Envoyé spécial pour l'action climatique Michael R. Bloomberg de mener une initiative de haut niveau sur la finance climat visant à accélérer les investissements privés d’ici le sommet climat des Nations-Unies de 2019.

· La Commission européenne a proposé de consacrer 25% du prochain budget de l'Union européenne (2021-2027), soit 320 milliards d'euros, aux objectifs climatiques et prévoit un soutien financier dédié aux investissements durables dans les infrastructures grâce au programme «InvestEU» de 150 milliards d’euros.

· Michael Bloomberg a annoncé qu’il contribuerait à réunir un réseau à Wall Street sur la Finance Durable (Wall Street Network on Sustainable Finance) pour encourager l’innovation financière durable et plus respectueuse de l’environnement sur le marché des capitaux américains. Le Wall Street Network est l’ajout le plus récent sur la liste croissante de « Centres Financiers pour le Développement Durable », qui comprend notamment l’initiative Green Finance de la ville de Londres, l'initiative Finance for Tomorrow basée à Paris, et plus de quinze autres initiatives provenant de Chine, d’Allemagne, du Maroc et d’ailleurs.

· Le Climate Finance Partnership (CFP) est une coopération novatrice entre philanthropes, gouvernements et investisseurs privés, qui se sont engagés conjointement à développer un outil d’investissement visant à investir dans les infrastructures climatiques sur les marchés émergents. BlackRock travaillera avec l'Agence française de développement, le Ministère allemand de l’environnement, la Fondation William et Flora Hewlett, la Fondatio  Grantham pour la protection de l'environnement et la Fondation IKEA. Ensemble, ces membres du Partenariat travailleront à concevoir un véhicule d’investissement ciblant un ensemble de secteurs, notamment les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, le stockage de l’énergie et les transports bas carbone et électrifiés dans trois régions, dont l’Amérique latine, l’Asie et l’Afrique.

· Le 6 juillet, le groupe de travail One Planet Sovereign Wealth Funds a lancé le cadre d’investissement et de gestion des risques du One Planet Sovereign Wealth Fund à Paris. Depuis, les membres se sont engagés avec des gestionnaires d'actifs et ont contacté d'autres fonds souverains pour échanger sur les pratiques émergentes liées à la gestion des risques et des opportunités liés au changement climatique. Plus de 120 gestionnaires d'actifs du monde entier avec lesquels les membres du groupe de travail font affaire ont été invités à appliquer, dans la mesure du possible, le cadre SWF One Planet, sous réserve d’investissements rentables et commerciaux et conformément aux mandats institutionnels et aux directives établies, et de rendre compte régulièrement de leur suivi. Le 18 septembre 2018, le Forum international des fonds souverains (IFSWF) a consacré la séance d'ouverture de sa réunion annuelle de 2018 à Marrakech au cadre du SWF du One Planet Summit. De nombreux membres ont indiqué que ce cadre était opportun pour la communauté des fonds souverains.

· La Banque interaméricaine de développement a mis en place un Fonds fiduciaire latino-américain pour la biodiversité, en coopération avec Blue Orange Capital et l’Agence française de développement.

Protéger les populations vulnérables

· L'AfroChampions Initiative a annoncé qu'elle soutenait le lancement du Fonds infra-national sur le climat pour l'Afrique (Subnational Climate Fund for Africa), géré par R20 Regions of Climate Action et BlueOrchard Finance, avec le soutien de la Convention mondiale des maires. Le fonds soutiendra l'identification, le développement et le financement de projets de gestion des déchets résilients au changement climatique, d'énergie renouvelable et d'efficacité énergétique dans les villes, les États et les régions de 15 pays africains.

· Dans le cadre de la stratégie de mise en oeuvre des projets de l’ Alliance Solaire Internationale - une initiative internationale menée par la France et l’Inde -, un cadre réglementaire visant à optimiser les investissements a été lancé en Afrique de l'Ouest par le Togo pour le déploiement de l'énergie solaire dans la région.

· L’Union européenne, la France et la Nouvelle Zélande ont lancé une Initiative conjointe pour la diversité biologique, le changement climatique et la résilience dans le Pacifique, dotée d’un budget initial de 20 millions d’euros.

· Deux dirigeants du Forum sur la vulnérabilité climatique (CVF), le Premier ministre des Fidji (actuel président de la COP 23) et la Présidente des Îles Marshall (présidant la Coalition à niveau élevé d’ambition de CCNUCC) ont lancé un vibrant appel à l'action en vue du premier sommet virtuel CVF qui se tiendra le 22 novembre.

Trois ans après la signature historique de l'Accord de Paris, après le Sommet sur l’action climatique mondiale à San Francisco, en chemin vers la COP24 de Katowice en Pologne et vers le Sommet climatique des Nations unies en 2019, le One Planet Summit s’affirme comme une plateforme internationale majeure pour mettre en oeuvre des projets et des initiatives qui font la différence dans la lutte contre le changement climatique.

Des détails supplémentaires sur les engagements et les actions du One Planet Summit sont disponibles sur https://www.oneplanetsummit.fr/

Hashtag officiel : #OnePlanetSummit

Pour des questions d’ordre général : APCO Worldwide

oneplanetsummit@apcoworldwide.com

Contacts pour les demandes des médias:

Elysée: secretariat.presse@elysee.fr

Nations Unies: Shepard@un.org

Banque mondiale: msheikh1@worldbankgroup.org

Bloomberg: press@BloombergGBF.com