Article / 12 déc, 2018
Les jeunes s’expriment avec passion sur le climat à la COP24

ONU Changements climatiques Infos, 8 décembre 2018 C’est à l’occasion de la journée dédiée aux jeunes et aux générations futures que de jeunes délégués ont envoyé un message sans équivoque et passionné sur l’urgence d’agir, dans le cadre de la Conférence de l’ONU sur les changements climatiques (COP24), qui se tient à Katowice en Pologne.

« Il est maintenant temps pour les jeunes de se faire entendre, et nous avons le droit de le faire, » dit une jeune déléguée, Teresa Bajdol, étudiante à l’Université de Silésie à Katowice et s’exprimant lors de l’audience intergénérationnelle Intergenerational Inquiry, l’événement charnière de la Journée des jeunes et futures générations organisée dans le cadre de la Conférence sur le climat.

Plusieurs dizaines de jeunes délégués dévoués et venant des quatre coins du monde participent aux conférences annuelles sur le climat pour faire des recommandations, encourager les délégués, suivre les progrès réalisés, organiser et participer à des événements parallèles et construire leur réseau. Certains jeunes soutiennent directement les délégations des pays participants aux négociations.

Une action forte de la part de la société civile « est la seule façon de lutter contre l’énorme défi climatique qui nous attend, » a déclaré la jeune déléguée Monika Skadborg. Dans son pays d’origine, au Danemark, les jeunes manifestent pour l’action climatique chaque jeudi devant le bâtiment du Parlement.

Peut-être ces jeunes ont-ils été inspirés par Greta Thunberg, 15 ans, qui a capté l’attention des législateurs suédois lorsqu’elle a lancé une grève de l’école, à l’automne dernier, pour protester contre le changement climatique sur les marches du Parlement à Stockholm pendant les heures d’école, et ce, durant trois semaines.

Ses déclarations lors de l’audience étaient sans équivoque : « J’ai fait la grève de l’école pour le climat ». La vidéo faisant état des arguments convaincants de Greta, le jour précédent, assise entre le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres et la Chef de l’ONU Changements climatiques Patricia Espinosa, et exhortant les adultes à agir sur le changement climatique, a obtenu plus d’un quart de millions de vues en ligne.

Une Conférence de la jeunesse s’est déroulée à l’Université de Silésie, tout juste deux jours avant le début de la COP24. Les jeunes délégués ont transmis les résultats de cette conférence à la présidence du Groupe des 77 et le groupe de négociation de la Chine. Plus qu’un geste symbolique, les points de vue des jeunes ont été entendus par les délégués.

La Conférence des parties ne se résume pas uniquement à « des textes et des négociations » mais abordent des « enjeux concrets », a déclaré Mohamed Fouad, représentant égyptien du Groupe des 77 et de la Chine, en accueillant le rapport de la conférence. « Les gens comme vous veillent à ce que les diplomates et les délégués gardent le cap, » a ajouté M. Fouad.

L’ex-Secrétaire général Ban Ki-moon a créé en 2013 la fonction d’Envoyé pour la jeunesse. Aujourd’hui, l’actuel Secrétaire général a accordé une place de choix aux préoccupations des jeunes en matière de climat dans son ordre du jour.

« En tant que jeunes, nous sommes particulièrement concernés par le dialogue mondial sur le changement climatique, » a déclaré l’Envoyé de l’ONU pour la jeunesse Jayathma Wickramanayake à l’intention des jeunes délégués. « Nous sommes ceux qui vivront avec les résultats de ce processus. »

« La diversité est une force, pas une faiblesse, » mentionne le jeune délégué autochtone et originaire des Philippines, Richard Muñiz, qui souhaitait attirer l’attention sur une « synthèse mondiale de recherches menées par des jeunes (en anglais), qui préconisent des mesures et des actions pour lutter contre les changements climatiques. »

Martin Frick, Directeur principal de la Coordination des politiques et des programmes à l’ONU changements climatiques, a témoigné de son admiration à l’égard du collectif des ONG de jeunes (YOUNGO) et de la façon dont les pays intègrent les jeunes délégués au sein de leurs délégations nationales.

« Cela en dit long sur l’ouverture de votre pays à vous inclure ; mais, vous avez tracé vous-même votre voie, » a déclaré M. Frick. « C’est maintenant l’occasion pour vous de soumettre vos propositions textuelles à vos délégués. »

À Paris, en 2015, les pays sont convenu de maintenir l’augmentation de la température moyenne de la planète bien en deçà de 2°C par rapport à la période préindustrielle et aussi près que possible de 1,5°C. Ils avaient également fixé la COP24 comme étant la date limite pour formuler les lignes directrices pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

Un représentant de la Pologne, pays hôte de la Conférence, souligne le dévouement de la jeune génération et appelle les jeunes à aider les négociateurs de Katowice à finaliser les directives pour mettre en œuvre l’Accord de Paris.

Une carte postale composée de milliers de messages de jeunes déployée sur un glacier

Des jeunes du monde entier ont écrit des messages en faveur du climat sur plus de 125 000 cartes postales, pour déployer la plus grande carte postale de tous les temps sur le Glacier d’Aletsch en Suisse.

Jeudi dernier, au Carrefour de l’Action de la COP24, le chef de la délégation suisse et ambassadeur Franz Perrez, a convié les gens à en apprendre davantage sur le « projet spécial réunissant 125 000 jeunes du monde entier pour lancer un appel à l’action pour lutter contre le changement climatique ».

Les écoliers ont été invités à dessiner des cartes postales pour illustrer leurs actions pour le climat. Les cartes postales ont été réunies pour former une mosaïque, qui a été ensuite transportée et déroulée sur le glacier pour que le monde entier en soit témoin. L’initiative a suscité l’attention de nombreux médias et devrait bientôt être reconnue comme un record Guinness, a déclaré Daniel Maselli, initiateur du projet et coordonnateur de la Direction du développement et de la coopération.

De jeunes délégués de la Tunisie, de l’Ouganda et de l’Afrique du Sud ont témoigné de leurs efforts pour collecter des cartes. Leurs témoignages au Carrefour de l’Action, mais aussi la vidéo complète de ce projet de carte postale, avec une vue à vol d’oiseau des cartes postales, ainsi que de la vidéo de toutes les déclarations formulées lors de l’événement sont disponibles en vidéo a la demande.

La prochaine étape est maintenant de vendre aux enchères les cartes postales et d’utiliser les Fonds pour planter des arbres.

Cérémonie de remise – Concours mondial de vidéos de la jeunesse en faveur du climat

C’est devant une foule nombreuse que s’est conclue le Journée des jeunes et futures générations et le programme pour l’Action climatique lors d’une cérémonie pour récompenser les lauréats du Concours mondial de vidéos de la jeunesse sur le changement climatique.

Vikas Yadav de l'Inde a été honoré pour son film dans la catégorie "Emplois verts et respectueux du climat" et Andrea Sofia Rosales Vega du Mexique a été honorée pour sa vidéo dans la catégorie "Production et consommation responsables".

En plus d’assister aux projections des vidéos gagnantes et de celle de la bande-annonce du documentaire de Slater Jewell-Kemker intitulé Youth Unstoppable, le public a pu entendre les discours livrés par les co-organisateurs du concours de vidéos, dont l’ONU Changements climatiques et le Programme des Nations Unies pour le développement – Programme de microfinancement du Fonds pour l'environnement mondial, le partenaire de mise en œuvre TVE, le commanditaire Fondation BNP Paribas et les partenaires Connect4Climate, Youth Climate Report (pour voir une vidéo, cliquez sur la carte de monde) et la Fondation fédérale allemande de l’environnement (DBU).