Communiqué ONU Changements Climatiques / 30 aoû, 2018
L'ONU Changements climatiques relance sa plate-forme de e-commerce pour la réduction des émissions

Bonn, Allemagne, 29 août 2018 - L'ONU Changements climatiques a annoncé aujourd'hui la relance de sa Plate-forme en ligne pour l’Annulation Volontaire de Réductions Certifiées des Émissions (CERs), sur laquelle organisations, gouvernements, entreprises et citoyens peuvent acheter des crédits carbone approuvés par les Nations Unies pour compenser leurs émissions de gaz à effet de serre. La plateforme de commerce électronique qui a gagné en simplicité, convivialité et ergonomie est accessible en anglais et en français; une version espagnole suivra ultérieurement dans l'année.

Outre des explications visuelles plus précises et des contenus multimédias sur le sens et les avantages de la compensation, l'amélioration principale consiste en un nouveau calculateur d'empreinte carbone qui permet aux ménages d’estimer leurs émissions de gaz à effet de serre. Cet outil a évolué grâce à un système efficace de traitement des données en arrière-plan et bénéficie d'une conception intelligente nouvelle génération, ce qui la rend facile à utiliser.

Arthur Rolle, président du Conseil exécutif du Mécanisme pour un Développement Propre, a déclaré, ravi: « La plate-forme jouit d'une popularité croissante au niveau mondial. Depuis son lancement initial en 2015, plus de 2 500 transactions ont abouti à l'annulation de plus de 300 000 tonnes de CO2 (soit 300 000 URCE). J'espère que cette amélioration incitera davantage d'utilisateurs, d'individus et d'entreprises à prendre les mesures climatiques dont nous avons besoin de toute urgence. Nous espérons devenir un partenaire encore plus attractif pour les organisations homologues et les initiatives qui encouragent également une action climatique urgente et souhaitant collaborer avec nous. »

Les crédits carbone proviennent de projets enregistrés dans le cadre du Mécanisme de Développement Propre (MDP) des Nations Unies. Dans ce cadre, les projets dans les pays en développement obtiennent un crédit commercialisable pour chaque tonne de gaz à effet de serre qu'ils réduisent ou évitent. Ainsi le MDP permet actuellement aux pays industrialisés de financer 8 100 projets et programmes de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans 111 pays en développement, allant des fourneaux propres à l'épuration de l'eau en passant par l'énergie éolienne ou de grands projets de gaz industriels. En plus d'être vertes et respectueuses du climat, ces activités font une réelle différence car elles apportent des bénéfices de développement durable aux communautés locales, tels que l'amélioration de la qualité de l'air et de l'eau, l'amélioration des revenus et de la santé, la réduction de la consommation d'énergie et bien d'autres choses encore. L'achat d'URCE (Unités de Réduction Certifiée des Émissions) contribue également à la poursuite des projets et donc de ces avantages, ce qui souligne l'importance d'une plate-forme web fonctionnelle et ergonomique.

Cette plate-forme fonctionne de la même manière qu'auparavant: tout en compensant leurs émissions, l'integralité des contributions des usagers vont directement au référent du projet, sans aucune commission ni frais ajoutés par les Nations Unies. Ce mode de paiement direct est unique et fait partie de l'identité de cette plate-forme: les Nations Unies facilitent le processus sans y intervenir.

 

Pour plus d'informations veuillez contacter:

Judith Adrien: JAdrien@unfccc.int

+49 (0)228-815-1355

 

A propos de la CCNUCC

Avec 197 Parties, la quasi totalité des pays a adheré à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), le traité parent de l'Accord de Paris de 2015 sur le changement climatique.

L'objectif principal de l'Accord de Paris est de maintenir l’augmentation de la température mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius et de limiter encore davantage cette hausse à 1,5 degré Celsius par rapport aux niveaux préindustriels.

La CCNUCC est également le traité parent du Protocole de Kyoto de 1997. L'objectif ultime de tous les accords conclus dans le cadre de la CCNUCC est de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère à un niveau qui empêchera toute interférence humaine dangereuse avec le système climatique, dans un délai permettant aux écosystèmes de s'adapter naturellement et d'assurer un développement durable.

Suivez l'ONU Changements climatiques