Communiqué de presse extérieur / 11 avr, 2019
Le président Sebastián Piñera et la ministre Carolina Schmidt lancent le sommet de la COP25 sur le changement climatique

Santiago du Chile, 11 avril 2019 (Communiqué de presse de la présidence entrante de la COP25) - Le Chili accueillera la plus importante réunion du monde sur le changement climatique, à laquelle participeront 196 pays et l'Union européenne, ainsi que des organisations environnementales, et au cours de laquelle des engagements plus contraignants et ambitieux en matière de protection de la planète devraient être pris.

Le président Sebastián Piñera a annoncé jeudi le sommet de la COP25 sur le changement climatique, qui se tiendra au Chili en décembre 2019, et a appelé à des mesures plus strictes et ambitieuses et à comprendre l'urgence des changements nécessaires à la protection de la planète.

«Ce sommet sera une occasion formidable pour que le Chili et le monde entier prennent conscience du fait que le temps est en train de s'écouler et que les objectifs deviennent de plus en plus urgents et exigent davantage d'ambition et de force exécutoire, ce pourquoi il est temps d'agir.», a déclaré le président.

Chilian President Sebastian Pinera
Le président Sebastián Piñera.

La cérémonie s'est déroulée au palais de La Moneda. Le président était accompagné de la ministre de l'Environnement du Chili et présidente de la COP25, Carolina Schmidt, de ministres d'État, de parlementaires, de maires, de conseillers, d'organisations de la société civile, d'ONG liées à l'environnement, de jeunes et d'enfants.

Le président a rappelé l'attachement du Chili au processus de transformation vers le développement durable et l'importance d'impliquer les citoyens, de les éduquer pour lutter contre le changement climatique et de mettre en œuvre des politiques d'atténuation et d'adaptation.

Il a également été souligné, lors de cette cérémonie, que le sommet en question abordera des sujets tels que les océans, l’Antarctique, les énergies renouvelables, l’économie circulaire, les écosystèmes, la biodiversité et l’électromobilité, entre autres.

La conférence se tiendra dans le parc bicentenaire de Cerrillos

Cette cérémonie a également été l'occasion de révéler le logo de la COP25 et le lieu de réalisation du sommet, en l'occurrence, le Parc du bicentenaire de Cerrillos, un espace à large connectivité, de nature citoyenne et contenant des espaces verts.

Pour la ministre de l'Environnement, Carolina Schmidt, « accueillir la COP25 et diriger les négociations internationales sur l'action climatique est un signe que le Chili peut jouer dans la cour des grands. C’est une occasion de faire de la protection de l’environnement un sujet national, où nous avons tous un rôle à jouer ».

En outre, Gonzalo Muñoz Abogair, expert en environnement, cofondateur et directeur exécutif de TriCiclos, première B Corp certifiée en Amérique du Sud, a été annoncé comme la figure de proue de la COP25, chargé de conseiller la présidence de la COP et de diffuser des messages au niveau régional, national et international.

« J'espère que ce rôle me permettra d'apporter mon aide afin de mobiliser l'action en faveur du climat de toutes les parties prenantes - villes, entreprises, investisseurs et société civile - dans le but de faciliter la prise en compte par ces parties de l'agenda et du sens de l'urgence qu'apporteront les gouvernements, les scientifiques et les organisations non gouvernementales dans les cadre de la COP25 », a déclaré Muñoz.

Le Chili s’est révélé être l’un des pays actifs dans la lutte contre le changement climatique, en étant reconnu par Blooomberg comme le premier pays à investir dans les énergies renouvelables, ainsi que par l'élimination des sacs en plastique et son leadership dans la transformation vers l’électromobilité. Par ailleurs, Santiago est la deuxième ville, derrière Pékin, à avoir le plus grand nombre de bus électriques.

La COP25 se tiendra à Santiago, au Chili, du 2 au 13 décembre. Les pré-sessions auront lieu du 26 novembre au 1er décembre.

Regardez la vidéo.