Communiqué ONU Changements Climatiques / 11 déc, 2018
Le monde du sport lance un cadre commun pour l'action climatique à la COP24

ONU Changements climatiques Infos, 11 décembre 2018 - Le secteur du sport et l’ONU Changements climatiques ont lancé aujourd'hui le Cadre de l'action climatique dans le sport afin de rassembler organisations sportives, équipes, athlètes et supporters fruit d’une initiative destinée à sensibiliser et accroître l’action afin d’atteindre les objectifs de l'Accord de Paris.

Au cours de cette année, des représentants de l'industrie mondiale du sport, en collaboration avec l’ONU Changements climatiques, ont créé ce Cadre pour réduire les émissions des activités sportives et exploiter la popularité et la passion du sport afin de mobiliser des millions de fans dans cet effort de lutte contre le changement climatique.

L'événement de lancement, qui a eu lieu en marge de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP24) à Katowice, en Pologne, a vu participer ses membres fondateurs : le Comité International Olympique (CIO), la FIFA, la Fédération Internationale de Voile, la Ligue Mondiale de Surf, le club de football anglais Forest Green Rovers, la Fédération Française de Tennis (Roland Garros), les Jeux olympiques de Tokyo 2020, les Jeux olympiques de Paris 2024.

« Le CIO est fier d'avoir joué un rôle de chef de file dans l'Initiative du sport pour l'action climatique », a déclaré S.A.S. le Prince Albert II, Président de la Commission du CIO sur le développement durable et le patrimoine, lors de son intervention. « Grâce à sa portée mondiale, à son attrait universel et à sa capacité d'inspirer et d'influencer des millions de personnes dans le monde, le sport est particulièrement bien placé pour stimuler l'action mondiale en faveur du climat et encourager les foules à y participer. Alors que les pays ici à Katowice s'apprêtent à concrétiser leurs engagements en matière de climat, nous sommes prêts à tirer parti de la puissance du sport pour soutenir leurs efforts. »

Le Cadre a deux objectifs prioritaires : établir une trajectoire claire pour la communauté sportive mondiale afin de lutter contre le changement climatique et utiliser le sport comme un instrument de rapprochement pour sensibiliser les citoyens du monde au changement climatique et les inciter à agir.

Dans ce cadre, les organisations sportives reconnaissent qu'elles doivent participer activement à la réalisation de l'objectif de l'Accord de Paris, à savoir la neutralité climatique d'ici le milieu du siècle, et elles considèrent que leurs efforts en matière de climat contribuent également plus largement aux Objectifs du développement durable.  

« Vous prenez conscience que parce que vous avez établi une confiance mondiale et un leadership moral importants, et parce que le sport touche toutes les couches de la société, que vous pouvez enclencher une mutation positive dans le monde entier », a déclaré Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de l'ONU Changements climatiques. « Je suis ici pour vous encourager à utiliser votre position de chef de file mondial pour nous aider à relever le plus grand défi de notre temps : le changement climatique. »

Le sport produit des émissions de gaz à effet de serre de plusieurs façons, notamment par les déplacements, la consommation d'énergie, la construction de sites, la restauration collective et d'autres façons également. Les travaux ont d’ailleurs déjà commencé. Le Comité international olympique et l'ONU Changements climatiques ont collaboré à la réalisation d'un guide d'action pour le climat - « Les essentiels du développement durable : les sports pour l'action climatique » - à l'usage des fédérations sportives et autres, qui a été publié lors de l'événement.

Dans le cadre de sa contribution à l'initiative, le CIO a également publié lors de la COP24 : "Méthodologie de l'empreinte carbone pour les Jeux Olympiques et les Jeux Paralympiques", qui fournit des conseils détaillés aux comités organisateurs sur la manière de mesurer l'empreinte carbone des Jeux Olympiques et Paralympiques.

Ces publications fournissent toutes les deux des conseils indispensables sur la manière de rendre le sport plus durable et plus respectueux du climat, et constituent une première contribution essentielle à la nouvelle initiative.

Le secteur du sport accepte d’assumer sa responsabilité de réduire les émissions de gaz à effet de serre conformément à l'objectif de l'Accord de Paris - limiter la hausse moyenne de la température mondiale bien en deçà de 2°C aussi près que possible d’1,5°C. Le Cadre de l'action climatique dans le sport invite maintenant les organisations sportives, les instances dirigeates, les fédérations, les ligues et les clubs à rejoindre cette initiative en s'unissant autour d'un ensemble de principes pour se mettre sur la voie d'une économie nette zéro émission à l'horizon 2050.

« Notre engagement à protéger notre climat demeure inébranlable. Nous reconnaissons qu'il est essentiel que chacun contribue à la mise en œuvre de l'Accord de Paris et accélère les changements nécessaires pour atteindre la neutralité des émissions de gaz à effet de serre dans la seconde moitié du XXIe siècle », a déclaré Fatma Samoura, Secrétaire Générale de la FIFA. « La FIFA se félicite de l'élaboration par les Nations Unies du Cadre d'action pour le sport au service du climat, et je suis heureuse de confirmer que la FIFA soutiendra la vision exposée dans le nouveau cadre. »

Le sport reconnaît également sa capacité unique, voire inégalée, d'informer et de mobiliser des millions de personnes autour de l'amour du sport et de l'admiration pour leurs héros sportifs.

« Le changement climatique est le plus grand défi auquel la planète est confrontée. L'UEFA est fermement convaincue que le football, avec sa conscience environnementale forte et sans cesse croissante, en particulier dans des domaines tels que la gestion durable des événements, a le devoir de jouer un rôle dans ce domaine. C'est pourquoi nous sommes heureux d'avoir l'occasion de signer le Cadre d'action des Nations Unies pour le sport au service du climat », a déclaré Aleksander Čeferin, président de l'UEFA.

Voici la liste complète des 17 signataires du Cadre :

- Comité international olympique

- AC Fukushima United, Co, Ltd

- FIFA

- Forest Green Rovers Football Club

- Formule E

- Fédération Française de Tennis - Roland Garros

- Fédération internationale de voile

- Kamakura International Football Club et Gangsters

- Kyoto University American Football Club

- Kyoto University Football Club

- Les Jeux Olympiques d'été de Paris 2024

- Coupe du monde de rugby 2021

- Sano High-School Rugby Club

- Tokohu Ice Hockey Club Co, Ltd (Free Blades)

- Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020

- UEFA

- Ligue Mondiale de Surf

 

Le secteur du sport estime qu'il peut faire davantage en conjuguant les efforts, conformément aux principes et aux objectifs définis dans le Cadre de l'action climatique dans le sport.

Au début de 2019, les signataires du Cadre seront invités à former des groupes de travail pour planifier, poursuivre et améliorer les travaux en vertu de chacun des 16 principes énoncés dans le Cadre.

 

Pour plus d’information, contactez:

Lindita Xhaferi-Salihu, ONU Changements climatiques

LXhaferi-Salihu[at]unfccc.int