Article / 28 sep, 2018
La politique climatique se renforce: présentation de la 10e stratégie à long terme à faibles émissions

ONU Changements climatiques Infos, 28 septembre 2018 - Les Îles Marshall ont publié cette semaine une stratégie historique visant à atteindre l'objectif de zéro émission nette d'ici 2050. La stratégie, appelée "Lighting the Way" en marshalais, fournit également au pays la base pour augmenter le niveau d'ambition de son objectif actuel de réduction des émissions en 2025 (ou Contributions déterminées au niveau national) dans le cadre de l'Accord de Paris. Pour consulter le communiqué de presse ici

Après avoir lancé leur stratégie à l'ouverture de la Semaine du climat à New York, les Îles Marshall sont la dixième Partie à l'Accord de Paris sur le changement climatique, et la première nation insulaire, à présenter une stratégie à long terme. Pour voir la stratégie, c’est .

Toutes les stratégies à long terme qui ont été soumises et publiées à ce jour peuvent être consultées ici.

Le secrétariat se félicite de tous les efforts déployés pour élaborer des stratégies à long terme.

Comme des mesures sont prises avant 2020, il faut garder un œil sur l'avenir. L'action d'aujourd'hui doit être au service des objectifs à long terme inscrits dans l'Accord de Paris.

L'Accord est lui-même une stratégie globale à plus long terme qui est définie par trois objectifs:

  • Premièrement, limiter l'augmentation moyenne de la température mondiale à un niveau bien inférieur à 2°C au-dessus des niveaux préindustriels et poursuivre les efforts pour limiter cette augmentation à 1,5°C.
  • Deuxièmement, accroître la capacité de s'adapter aux effets néfastes des changements climatiques et favoriser un développement résilient au climat et à faibles émissions de gaz à effet de serre, d'une manière qui ne menace pas la production alimentaire.
  • Troisièmement, rendre les flux financiers compatibles avec la voie d'un développement à faible émission de gaz à effet de serre et résilient au climat.

Cela donne une orientation claire pour le développement à long terme. La science affirme que pour atteindre l'objectif à long terme en matière de température, il faut que les émissions mondiales de gaz à effet de serre atteignent leur maximum d'ici 2020 et qu'elles soient réduites à zéro au cours de ce siècle.

Pour limiter le réchauffement à près de 1,5°C, cette réduction à zéro doit avoir lieu vers 2050. Compte tenu du lien entre l'activité économique, les émissions de gaz à effet de serre et les impacts du changement climatique, il s'agit d'un signal pour les nations et les acteurs non étatiques.

Sans une augmentation de l'ambition et de la résilience, cette réduction ne sera pas atteinte. Et sans planification à plus long terme, il n'y aura pas de voie claire vers la réduction zéro aux environs de l'année 2050. Les stratégies de développement à long terme à faibles émissions de gaz à effet de serre sont un élément crucial à cet égard pour trois raisons principales:

  • Premièrement, elles aident les pays à aligner leurs objectifs nationaux de développement sur les objectifs de l'Accord de Paris.
  • Deuxièmement, elles nous aident à atteindre nos objectifs en matière de température mondiale.
  • Troisièmement, elles servent de feuille de route pour les futures Contributions déterminées au niveau national qui doivent devenir de plus en plus ambitieuses.

Les stratégies de développement à long terme à faibles émissions offrent de multiples autres avantages. D'une part, elles assurent la crédibilité et la certitude que les objectifs de l'Accord de Paris peuvent être atteints.

Elles accroissent également la transparence et la confiance entre les nations, chaque Partie démontrant qu'elle s'efforce d'assurer un avenir à faibles émissions et résistant aux changements climatiques, ce qui encourage les autres à faire de même.

Au niveau national, ces stratégies éclairent les cycles politiques et économiques à court et moyen terme. En tant que telles, elles offrent également une certitude politique pour une action audacieuse de la part du secteur privé ainsi que du secteur financier et du secteur des investissements.

Il s'agit là d'avantages d'une importance capitale.

L'Accord de Paris encourage toutes les parties à formuler et à publier des stratégies à long terme pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Pour aider les pays, le World Resources Institute (WRI) est en train d'élaborer un catalogue de ressources sur la manière de préparer des stratégies à long terme. Veuillez consulter ce lien pour plus d'informations.

D'autres stratégies à long terme sur les changements climatiques devraient être publiées par les pays dans un proche avenir. Cela témoigne une fois de plus de l'élan mondial continu en faveur d'une action renforcée contre les changements climatiques.