Article / 12 juil, 2018
L'ONU a contribué à la production d’un film climatiquement neutre

ONU Changements climatiques Infos, 12 juillet 2018 - Bosque de Niebla est devenu le premier film documentaire à compenser les émissions inévitables de gaz à effet de serre générées par sa production en achetant des crédits carbone (certificats de réduction des émissions), certifiés par les Nations Unies.

L'industrie cinématographique a un rôle majeur à jouer dans la promotion de l'action mondiale en faveur du climat en sensibilisant le public à cette question. En même temps, l'industrie a une empreinte carbone considérable en raison des gaz à effet de serre émis par les voyages à travers le monde, les générateurs et l'éclairage intensif des plateaux de tournage.

« Quand nous avons appris que nous pouvions compenser avec des crédits carbone, nous étions curieux de savoir à quel point nous avions pollué. Nous avons eu une révélation lorsque nous avons réalisé que le processus de production que nous avions était déjà volontairement durable. Par exemple, seule la lumière naturelle a été utilisée dans les scènes du film, l'électricité utilisée pour l'équipement a été produite par des panneaux solaires, nous avons récolté une partie de notre nourriture, utilisé des toilettes sèches, et l'eau a été chauffée avec du bois durable », explique Carlos Sosa, directeur général de Viento del Norte Cine qui a produit le documentaire.

« La compensation des émissions était l'étape suivante logique », a-t-il ajouté.

Le film Bosque de Niebla, réalisé par Mónica Álvarez Franco et sorti en 2017, raconte l'histoire d'une petite communauté de l'Etat mexicain de Veracruz, située dans un "Bosque de Niebla", qui signifie forêt de nuages en espagnol. Les habitants vivent en harmonie avec la nature en adaptant les besoins de leur communauté, y compris la nourriture et l'éducation, conformément à leur précieux environnement.

Produit par Viento del Norte Cine, le film suit la méthode Climate Neutral Now en 3 étapes pour mesurer les émissions, les réduire autant que possible, puis compenser celles qui sont inévitables en utilisant des crédits de réduction d'émissions certifiés par l'ONU (CREs) via l'initiative Climate Neutral Now de l'ONU.

La neutralité climatique n'est pas nécessairement une question d'émissions nulles. Il s'agit plutôt de réduire les émissions actuelles au point d'atteindre un équilibre entre nos émissions et la capacité d'absorption de la Terre.

Les CREs proviennent de projets enregistrés dans le cadre du Mécanisme de développement propre de l'ONU. Ils comprennent des projets dans les pays en développement qui fournissent un crédit pour chaque tonne de gaz à effet de serre réduite ou évitée. Les 8 100 projets et programmes CER dans 111 pays vont des cuisinières propres aux projets de purification d'eau en passant par l'énergie éolienne et des grands projets de gaz industriels.

Niclas Svenningsen, directeur de l’Action Climatique Mondiale de l’ONU Changements climatiques, se félicite également de l'ajout de films aux projets de Climate Neutral Now (CNN): « Nous sommes heureux d'avoir, dans le cadre de l'initiative Climate Neutral Now, le premier film climatiquement neutre. Bosque de Niebla a prouvé que les films à succès peuvent non seulement aborder les questions du changement climatique et de la durabilité, mais aussi être eux-mêmes durables. »

Hochant la tête sur la possibilité que les futurs films soient neutres sur le plan climatique, il ajoute: « Nous espérons que ce grand exemple sera une source d'inspiration pour l'ensemble de l'industrie cinématographique. »

Pour en savoir plus sur Bosque de Niebla, c’est ici.

Pour en savoir plus sur Climate Neutral Now, c’est .