Article / 11 jan, 2018
France et Chine sur la même longueur d'onde climatique ?

À l’invitation de M. Xi Jinping, Président de la République populaire de Chine, M. Emmanuel Macron, Président de la République française, a effectué du 8 au 10 janvier 2018 une visite d’État en République populaire de Chine. Outre leurs échanges de vues sur les relations bilatérales et autres grandes questions internationales, les deux chefs d’État ont également parlé changement climatique et environnement.

Un bon point de la Chine pour le « One Planet Summit » à Paris, un autre de la France pour le lancement du système chinois d’échange de quotas d’émissions, des vues convergentes pour un pacte mondial pour l’environnement ou sur une coopération pour l’étude du changement climatique depuis l’espace et quelques mots en mandarin: douze points à retenir de la rencontre des deux hommes d’État.

  • Réaffirmant ensemble leur volonté d’approfondir et d’élargir leur coopération en faveur de l’environnement et de la lutte contre le changement climatique, la Chine en a profité pour saluer l’organisation du One Planet Summit à Paris le 12 décembre 2017 et à l'issue duquel 12 engagementsont été pris.
  • La France de son côté a salué l’annonce officielle par la Chine, le 19 décembre 2017, du lancement du système national d’échange de quotas d’émissions.
  • Puis ensemble, la France et la Chine se sont félicitées des progrès réalisés en matière de finance verte depuis les travaux initiés sous la présidence chinoise du G20 en 2016.
  • Dans la continuité des travaux de la COP23 à Bonn en Allemagne du 6 au 18 novembre 2017, les deux États ont declaré vouloir renforcer leur collaboration en vue d’aboutir à des règles de mise en œuvre opérationnelles de l’Accord de Paris lors de la COP24, et agir concrètement pour sa mise en œuvre intégrale, effective et rapide.
  • Les deux pays entendent d’ailleurs œuvrer conjointement avec les autres parties pour le relèvement de l’ambition des États avant 2020.
  • La France et la Chine renforceront aussi leurs échanges en vue de la COP15 de la Convention sur la diversité biologique et du Congrès mondial de l’UICN de 2020.
  • Les deux nations entendent poursuivre leur dialogue constructif sur l'élaboration d'un Pacte mondial pour l’environnement, initiative proposée par le gouvernement français en septembre 2017 en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.
  • Elles saluent la signature d’un plan d’action en matière de protection de l’environnement (2018-2020) ainsi que d’un accord de coopération sur les parcs nationaux et soutiennent la conservation de la faune et de la flore marines de l’océan.
  • Les deux pays ont d'autre part décidé de lancer une « Année franco-chinoise de l’environnement ».
  • La France et la Chine continueront par ailleurs à travailler à la définition et à la mise en œuvre de projets conjoints en matière de ville durable.
  • Elles entendent coopérer davantage pour faire avancer le développement des satellites océanographique et astronomique franco-chinois et renforcer de concert leur collaboration sur l’étude du changement climatique à l’aide de technologies spatiales.
  • « Rendre à nouveau notre planète grande et belle: Rang - diqiu - zaici – weida », a articulé Emmanuel Macron lors de son discours à Xian (nord), comme un écho ironique au slogan de Donald Trump « Rendre sa grandeur à l’Amérique – Make America Great Again». Son effort linguistique a été salué sur les réseaux sociaux chinois. + Tweet Macron+ Tweet RFI Chine